Print Friendly, PDF & Email

Panique au Danemark : la Reine refuse le modèle multiculturel

Le chef de l’Etat danois, sa Majesté la Reine Margrethe II, a accordé une interview pour son 75ème anniversaire. Une interview qui provoque la panique dans le monde du politiquement correct. Qu’a-t-elle donc fait de si grave ?
« Celui qui s’installe au Danemark doit se conformer aux normes et valeurs danoises », déclare-t-elle. « Nous pouvons les accueillir, mais nous devons aussi leur dire ce que nous attendons d’eux. Car il s’agit de notre société, dans laquelle ils arrivent. Ils doivent comprendre dans quel monde ils sont venus. »
Et la Reine de devenir plus précise encore :
« Nous faisons volontiers de la place. Cependant, ils sont venus dans notre société et ne peuvent pas attendre de pouvoir perpétuer leur modèle de société chez nous. Ils peuvent se rendre dans les mosquées, s’ils le veulent, mais s’ils font des choses incompatibles avec le modèle de la société danoise, ils doivent se rendre compte que cela n’ira pas. »

La Reine désigne bien entendu une certaine immigration qui s’organise en société parallèle. Elle a aussi fait passer un message sur la liberté d’expression, qui n’est pas seulement menacée par les terroristes : « Je sais bien que certains disent, qu’il faut être prudent, qu’il faut réfléchir, cependant, nous devons absolument pouvoir nommer les choses et comment celles-ci doivent être selon nous. Ils veulent nous effrayer, nous ne devons pas nous laisser intimider. »

Ceci est un message, on ne peut plus clair, à ceux qui ne cessent de relativiser, de minimiser nos valeurs fondamentales, afin de ne pas heurter les musulmans.

Elle se préoccupe aussi du sort des juifs. Elle se déclare également choquée par l’augmentation des menaces et persécutions contre les juifs du Danemark. « Soudain, l’on regarde les juifs de travers, ils se sentent mis sous pression et menacés, ce qui est choquant. Ils supportent cela avec dignité, comme ils le font toujours, mais il est choquant d’observer cela. », lance la Reine.

Les cris d’orfraies ne se sont pas fait attendre après ces déclarations politiquement incorrectes. L’ancien communiste, Johannes Andersen, un sociologue de l’Université d’Aalborg, a estimé que la Reine se mêle politiquement des débats sur l’immigration et fait savoir aux immigrants que le Danemark ne doit pas être un pays multiculturel.

D’autres l’accusent de diviser le pays. Exemple, l’imam Fatih Alev, du Centre Islamique Danois : « Ce ne sont même plus les partis de droite maintenant ! Même la Reine est désormais influencée par cette tendance. Peut-être ressentait-elle le besoin d’exprimer ses critiques, afin de ne pas paraître naïve. Les musulmans auraient-ils perdu leur Reine ? » Et, le jour de la venue de Geert Wilders, la Reine a donné une conférence de presse pour souligner ses propos : « La plupart savent bien ce dont ils doivent se priver, lorsqu’ils arrivent dans un pays étranger, ils ne doivent pas pour autant changer leur religion ou manger différemment. Il ne s’agit pas de fricadelles. Il s’agit de s’adapter au pays dans lequel on est venu. »
Il reste à dire que la Reine du Danemark s’est considérablement renseignée depuis 1984, époque à laquelle elle déclarait que : « Les Danois feraient mieux de garder leurs observations idiotes sur les immigrants. » A l’époque, personne ne pensait qu’elle se mêlait de politique Ensuite, en 2006, elle commença à se rendre compte de la situation, lors de ses vœux pour le Nouvel an : « Nous devons commencer à reconnaître, qu’il nous faut être clairs sur nos valeurs, sur laquelle notre société repose. »

Alors Sire, il n’est jamais trop tard ! Sa Majesté, la Reine du Danemark aurait-elle plus de courage que vous ?

Sylvia Bourdon

Panique au Danemark : la Reine refuse le modèle multiculturel | Europe Israël news.

Commentaires