Print Friendly, PDF & Email

Greta Thunberg, le gadget du capitalisme vert, est venue à Bruxelles se mêler aux brosseurs et brosseuses de cours. Considérée comme une sainte par la bobosphère, Greta n’a pourtant pas rendu la vue aux aveugles, n’a pas fait marcher des paralytiques et n’a pas ressuscité des morts.

Elle n’est même pas parvenue à éteindre une éolienne en feu en lui lançant son regard d’inquisitrice, véritable disciple de Torquemada.

En revanche, on en apprend chaque jour un peu plus sur ce mouvement « climatique » et sa jeune prophétesse suédoise. N’hésitez pas à partager l’enquête contenue dans la vidéo ci-dessus !

Car là, c’est tout, sauf de la naïveté, de la spontanéité, de la générosité de la jeunesse. C’est une vilaine affaire de gros sous. Le message FB qu’a lancé Greta (souriante, pour une fois) ne laisse aucune équivoque : elle est bien le gadget du capitalisme vert, dont Al Gore, l’ancien vice-président (de Bill Clinton), est un fer de lance.

Partagez l’enquête qui a été menée, à contre-courant de l’imposture imposée par les médias subsidiés, mais aussi les gouvernements et Ecolo pour des raisons bassement électoralistes.

N’ayez pas peur ! 

Ne cédez pas à la stratégie de la panique, diffusée par Ecolo et ceux qui courent après ce parti, habitué à, raconter n’importe quoi et à cacher que ses folies coûtent très, très cher au contribuable.

Occupons-nous par priorité à assainir les sols, débarrasser les rivières des déchets qui y sont amassés en tout inconscience. Favorisons les circuits courts : non au poisson pêché en Mer Du Nord, envoyé en Chine pour y être manipulé et renvoyé chez nous sous le label « poisson frais ».

Et agissons pour que le prix de l’électricité, du gaz, de l’eau et de la nourriture ne soit pas confié à des mafieux qui ne songent qu’à s’emplir les poches au détriment du citoyen honnête.

Greta, représentante de commerce peut-être à l’insu de son plein gré ? En tout cas, elle adore la médiatisation dont elle fait l’objet. Et les gogos bobos tombent dans le panneau.

Y.B.

Voir aussi notre autre article sur le même sujet.

 

 

Commentaires