Print Friendly, PDF & Email

Le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix (PS), à gauche sur la photo de tête, avec un beau profiteur PS, Claude Parmentier, bourgmestre de Wanze, est un médiocre qui se permet sur les antennes de la RTBF (la radio-TV qui appartient au PS, comme chacun le sait) de déclarer que le Parti Populaire, ce sont les fascistes de l’extrême droite. C’est noté… Aujourd’hui, il joue parfaitement le rôle du cocu dans la médiocre pièce wallonne…

Ce chipoteur qui avait jusqu’à ce gouvernement, été le petit soldat communal bien obéissant de Claude Parmentier, un des profiteurs-manipulateurs du PS chez Publifin-Nethys, s’est retrouvé en 2014 propulsé par Elio au gouvernement de la Région. Cela n’a pas plus à Christophe Collignon (PS), fils de l’autre (pur produit du népotisme) et leader du PS de Huy-Waremme, une des fédérations du PS les plus corrompues et peuplées de profiteurs.

Dominique Darte, un grand commis de l’état-PS

Christophe Lacroix joue les chevaliers blancs de la propreté en politique, aussi est-ce amusant de voir que la Libre du 1 juin a soulevé une nomination politique « lourde » de la plus belle eau, réalisée par ce faux cul de Lacroix. Un membre du cabinet Lacroix, un certain Dominique Darte, était engagé dans une procédure d’engagement, traficotée pour le faire désigner directeur générale de la cellule fiscale de la Région wallonne.

C’est typique de l’hypocrisie et des menteurs du PS. Coincé par La Libre et des interpellations parlementaires, Lacroix a dû renoncer à nommer son apparatchik socialiste à cette fonction capitale de l’administration wallonne.

Dans sa réponse aux parlementaires, le ministre Lacroix ne semblait pas ravi des articles publiés par “La Libre”, tout en confirmant les informations qui s’y trouvaient. Mais il a omis de préciser qu’il n’avait pas répondu aux demandes d’explications de La Libre, espérant sans doute passer sous le radar avec sa nomination politique…

Il n’y a plus de membre du cabinet Lacroix donc dans le jury, et plus de présence de Marc Bourgeois, professeur à l’ULg, un pote à Dominique Darte (ils ont publié un ouvrage en commun). Six personnes ont fait acte de candidature, maintenant que les combines socialistes sont hors jeu. Mais il n’empêche que les répartitions entre partis traditionnels restent la règle : une honte !

Allez, on progresse quand même un peu. Dehors Lacroix ! Qu’il aille réfléchir comme bourgmestre de Wanze quelques années, puisque son « protecteur », le peu recommandable Parmentier s’en va en septembre de la maison communale… Il pourra se concentrer sur son combat contre le fascisme et l’extrême droite…

C.T.

Commentaires