Print Friendly, PDF & Email

Nid à gauchiste, le tribunal de Gand a fait fort. Sur plainte de deux musulmanes, il a imposé aux piscines gantoises d’accepter le burkini. Bonjour, l’hygiène ! C’est au nom de cette dernière que la plupart des piscines interdisent le bermuda pour les messieurs. A quand une décision du tribunal pour permettre le bermuda, halal ou haram ?

Les faits sont rapportés dans le quotidien De Standaard (13/7/2018) : deux musulmanes ont porté plainte contre les piscines Van Eyck, à Gand, et contre la piscine communale Ter Wallen, à Merelbeke.

Le burkini y est interdit pour de légitimes raisons d’hygiène. Mais fidèle à la politique de soumission à l’islam, le tribunal gantois a estimé que la « discrimination sur base de convictions religieuses » était plus importante que l’hygiène (et la santé des autres nageurs et nageuses) et la sécurité (des « burkinettes » elles-mêmes !).

En revanche, le bermuda, bien occidental et dépouillé de toute connotation religieuse, reste interdit pour… des raisons d’hygiène et de sécurité.

On signalera au passage que dans les vestiaires de football, par exemple, il n’est plus question de prendre une douche, nu. Selon le prophète, qui ne savait pas ce qu’est une douche, il faut se doucher, habillé d’un caleçon. Plusieurs incidents ont été signalés, tant en Belgique qu’en France.

L’islamisation de l’Europe avance à grands pas, en caleçons et en burkini !

www.morandinisante.com/article-sante-338966-sport-les-musulmans-ont-ils-interdicti…

www.nicematin.com

 

 

 

Commentaires