Print Friendly, PDF & Email

Il fallait s’y attendre: le communautarisme fait de grands progrès en Allemagne, dans le sillage de la vague d’immigration sans précédent, qui se poursuit mais ne fait plus la Une des journaux: à Hambourg, qui accueille un très grand nombre de migrants musulmans dans certains quartier de sa banlieue, les craintes se font jour, de voir la communauté musulmane créer sa propre police.

A Wuppertal, une patrouille de jeunes musulmans qui veulent s'imposer comme "police islamique"
A Wuppertal, une patrouille de jeunes musulmans qui veulent s’imposer comme « police islamique »

Dans le district de Wansbeck, des voitures ont été signalées en train de patrouiller, avec l’inscription « Sharia police ». Les occupants de la voiture sont en burka noire et gants noirs. Un autocollant « Etat islamique » est collé sur le capot de la voiture.

D’autres rapports font état d’une camionnette dans laquelle sont assis 5 à 7 hommes masqués, et cela dans le quartier de Dammtor. Les symboles de l’Etat Islamique pendraient au rétroviseur.

Ce n’est pas la première fois que l’on signale de tels incidents. A Wuppertal, près de Düsseldorf, des hommes portant des vestes marquées « Sharia Police » incitaient récemment les passants à cesser de boire de l’alcool et à ne pas jouer aux jeux de hasard, mais d’observer les codes moraux de la loi islamique.

Après la Grande-Bretagne où les tribunaux islamiques ont pignon sur rue et où les Travaillistes sous Tony Blair ont fermé les yeux, l’Allemagne de Merkel – épargnée jusqu’à présent – commence à voir ce que va donner un communautarisme musulman dans ses quartier d’immigration. En France, on sait ce que ça donne: des zones de non-droit par dizaines où même la police ne se risque plus et des centaines de voitures incendiées à chaque Saint-Sylvestre. Allahu Akbar!

C.T.

Commentaires