Print Friendly, PDF & Email

Charleroi, Beaumont, Chatelineau, Pont-à-Celles… Ils sont partout les candidats hennuyers du Parti Populaire. 

Conseiller communal à Pont-à-Celles, où il mène opposition, active et positive,Thibaut De Coster est la cheville ouvrière du Parti Populaire dans la région de Charleroi.

On le voit ici en compagnie des candidats Sergio D’AlonzoPatricia PayenSteve Maloteau and Christine Van Den Bergh (de gauche à droite).

Sous les couleurs de la liste n° 7, ils écoutent les gens, leur apportent les réponses du PP et font de nouveaux convaincus.

Dans le même temps, les réunions régionales (Charleroi – Botte du Hainaut) permettent aux militants et aux candidats d’en savoir plus et mieux sur le programme du Parti Populaire.

Ce travail se révèle indispensable : le PP est boycotté par tous les médias. Son programme n’est présenté nulle part ailleurs que sur les réseaux sociaux – à sa propre initiative…

Le contenu des 70 propositions du PP résultent de larges consultations des gens, ceux que certains appellent avec mépris « petites gens », mais qui sont l’âme et la force de la Wallonie contre les baronnies, les mafias et les escrocs de l’écologie. Oui, le PP est le seul à défendre les gens. Seul contre tous. C’est sa force. 

 

 

 

 

Commentaires