Print Friendly

Le PS impose donc une parlementaire PS comme présidente de la Commission parlementaire spéciale qui va devoir enquêter sur l’ intercommunale liégeoise, la nébuleuse de ses filiales et participations, ainsi que les activités des nombreux élus PS, MR, CDH et Ecolo qui « vivaient sur la bête » …

Olga Zrihen, rien à en dire. Une député presse-bouton du PS…

Il s’agit de la Louviéroise Olga Zrihen, d’origine marocaine juive et traductrice de formation. Rien à en dire: une parlementaire passe-partout et presse-bouton comme le PS en a bon nombre, grâce à la discipline du vote en case de tête, qui leur permet de placer les ténors, puis les autres…

La discrète Zrihen avait 29 mandats en 2015, dont 5 rémunérés. En 2009, c’était encore plus remarquable: 42 mandats … (cumuleo). Il faudrait que ces gens expliquent comment ils peuvent s’occuper réellement de 42 organisations différentes dans leurs très longues journées, que ce soit rémunéré ou pas!  Le Parti Socialiste n’est pas gêné. C’est avec les braconniers que l’on fait les meilleurs garde-chasses?

Patrick Prevot (PS) a habilement joué pour passer une maximum à la radio et la télé. Bien joué

Patrick Prevot, le jeune socialiste de Soignies (7 mandats dont 3 rémunérés), qui a « étudié la communication » a réussi à se placer pendant une bonne semaine comme candidat potentiel dans la presse. Il se l’est jouée très « people ». Super Patrick! C’est comme ça qu’on peut se positionner sur les antennes complaisantes de la RTBF ou de RTL.

Pour le reste, il a fallu que les grands partis s’arrangent entre eux pour que – au-delà de la dévolution de la présidente, qui revenait au plus grand parti, le PS (un non-sens puisque c’est ce parti qui est le plus corrompu et qui se trouve dans le collimateur avant les autres), le MR et le CDH acceptent du bout des lèvres « d’ouvrir les débats » à Ecolo, au PTB et au député « indépendant », sans leur donner le droit de vote. 

On espère pour eux que les petits partis ne dérangeront pas trop les partis dominants et leur opération de ravalement discret de la façade de la politique wallonne. Surtout pas de vague, Madame Zrihen! Vous avez bien compris? 

Le PS et les autres grands partis se foutent du monde!

C.T.

 

 

Commentaires