Print Friendly, PDF & Email

C’est le 15 décembre que le volet financier (dans « volet », il y aussi « vol ») devrait trouver son épilogue.

Le montant des sommes indûment encaissées en jetons de présence (et autres avantages) par la bande de magouilleurs pour des réunions qui n’en étaient pas ou qui n’avaient pas lieu, a été évaluée à 282.982 euros ! La réalité, ce sont des millions d’euros d’argent du contribuable qui ont disparu. Mais dans le cas d’une magouille majoritairement socialiste, la justice sait se montrer bonne fille. Et elle voudrait nous faire croire que 282.982 euros, justice sera faite…

Un peu comme si, pour solde de tout compte, on demandait au coupable d’un détournement de plusieurs millions le remboursement des tasses de café qu’il aurait consommées.

Commentaires