Print Friendly, PDF & Email

Le procès du tueur du musée Juif de Bruxelles a débuté. 

Le tueur, dont nous tairons le nom, a pris deux défenseurs de choix : Sébastien Courtois et Henri Laquay. Sur notre photo, on les voit l’un et l’autre faisant la « quenelle », signe ouvertement antisémite et à connotation nazie, en compagnie du tristement célèbre Dieudonné.

Adepte de la provocation, Courtois sait s’inviter dans la presse et sur les plateaux télé, qui n’ont manifestement aucune gêne à laisser s’exprimer un antisémite notoire.

Dans le genre, Laquay n’est pas mal non plus. Il a été l’avocat de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X, réunissant les adeptes de monseigneur Lefebvre. Il faut savoir que ce groupe excommunié par le Vatican a caché Paul Touvier, dans son prieuré Saint-Joseph, à Nice. C’est là que fut arrêté ce criminel, membre de la Milice, sous l’occupation, exécuteur d’otages et de Juifs, entre autres méfaits et crimes contre l’humanité. Cette étonnante Fraternité est connue pour sa lecture antisémite des évangiles.

Notre devoir est de vous en informer. Et de penser aux victimes tombées sous les coups et les imprécations (« Allah akbar ») d’un criminel, recherché aussi par la justice française. 

Commentaires