Print Friendly, PDF & Email

Le PS dirige la république de Walbanie; c’est très clair. Ce vendredi matin, Paul Magnette est venu expliquer sur la radio appartenant au PS (La Première – RTBF) que le parti des profiteurs et des corrompus allait nettoyer les institutions publiques. Les voleurs vont réorganiser la police! Il a aussi déclaré à ses camarades socialistes qu’il fallait qu’ils comprennent que c’était la dernière chance de survie du PS! Il a même mentionné les pays où le PS est en voie de disparition: la Grèce, l’Espagne, les Pays-Bas et peut-être demain la France…

Hier jeudi, Paul Furlan, dont les cabinets étaient des nids de profiteurs, a enfin démissionné et Elio Di Rupo, l’homme qui lave plus blanc que blanc, a désigné son successeur: un parfait inconnu: Pierre-Yves Dermagne. Jeune, socialiste et avocat: la bonne recette pour passer les pouvoirs locaux wallons au karcher…

Pierre-Yves Dermagnen'est pas aussi blanc qu'on voudrait le faire croire. Au PS, ce n'est pas étonnant...
Pierre-Yves Dermagne n’est pas aussi blanc qu’on voudrait le faire croire. Au PS, ce n’est pas étonnant…

Le problème, c’est que Dermagne sent déjà très mauvais. il n’est clairement pas l’homme de la situation!

Petit coup de projecteur rapide:

1) sur le plan personnel, l’avocat Dermagne est député, échevin à Rochefort et avocat dans le privé… En 2012, il n’avait pas déclaré ses mandats et professions. En 2014, selon Cumuleo, il a 10 mandats et professions rémunérés! Outre son job privé d’avocat, il a 9 mandats publics rémunérés… Voilà un garçon qui a déjà bien compris comment il faut fonctionner! Il s’entendra bien avec Stéphane Moreau et sa bande organisée « de type mafieux ». Il a aussi un papa-avocat encombrant, chez qui il travaillait: le zozo gauchiste Jean-Marie Dermagne (voir article). Pierre-Yves a les mêmes opinions que papa sur Israël et a tenté d’empêcher une mission économique en Israël en tant que député.

2) Ombre au tableau du futur ministre, M. Dermagne a été l’un des coauteurs de la proposition de décret de juin 2015 qui a prolongé de deux ans – jusqu’au 1er juillet 2017 – les règles internes des intercommunales gestionnaires de réseaux de distribution ou de communication. Cette prolongation était voulue par le PS pour ne pas « déranger » les intercommunales comme Publifin-Nethys-Voo etc…, où les comités de secteur permettaient aux mandataires politiques locaux PS, MR et CDH de se servir sans même prester…

Dermagne et ElioEn effet, l’échéance du 1er juillet 2015 aurait mis ces intercommunales en contradiction avec le Code de la démocratie locale, de par l’existence de ces comités de secteur.

Disons les choses crûment: Di Rupo, l’homme qui lave soudainement plus blanc que blanc, prend le citoyen pour un demeuré. Il veut éteindre un incendie en introduisant un pyromane cumulard dans le Gouvernement wallon. C’est bien parti!

C.T.

Commentaires