Print Friendly, PDF & Email

Etonnant Richard Miller (MR) ! il vient de découvrir la dangerosité des enseignements distillés par la grande mosquée du Cinquantenaire (Bruxelles). Après 40 ans… Selon lui, « Cela fait des années que l’on essaie d’avoir des informations sur le contenues cours en arabe. C’est toujours resté lettre morte  » (cité dans L’Avenir (17/5/2018).

Conclusion : personne n’a mis le MR au courant qu’il existait des traducteurs. Et, par ailleurs, Richard Miller (MR), grand amateur de lecture, aurait pu acquérir un exemplaire de « La Voie du musulman« , en vente libre dans les librairies salafistes qui, en Belgique, ont pignon sur rue.

Et puis, Richard Miller (MR) est un vilain petit menteur : en 2010, nous avons acheté, à Molenbeek (coin du boulevard Léopold II et de la rue de Ribaucourt), une édition de « La Voie du musulman » en version arabe/français. Il ne fallait pas attendre les résultats de l’enquête de l’OCAM (Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace), Richard !

Mais il est vrai qu’il y a peu, Richard Miller (MR) s’en prenait à Mischaël Modrikamen, Président du PARTI POPULAIRE. Ce dernier dénonçait l’infiltration salafiste dans les rangs des « réfugiés » – ce que contestait Richard Miller (MR) devant les caméras de la RTBF. A plusieurs reprises, on entendit Richard Miller (MR) taxer (c’est une manie, au MR !) le PP de « populisme ».

A l’approche des élections, Richard Miller (MR) dit ce que Richard Miller (MR) disait qu’il ne fallait pas dire. Il abandonne même la posture du « padamalgame » : « (…) aujourd’hui, sort une note (celle de l’OCAM – ndlr) qui démontre qu’une génération d’enseignants, de professeurs de religion MUSULMANE (c’est nous qui mettons des majuscules – ndlr) ont reçu une formation de base qui relève du pénal. » Ce qui dit le PARTI POPULAIRE depuis 2010 !

Richard Miller (MR – Mouvement Retardataire) est donc pris d’une fièvre anti-musulmane et pas anti-salafiste-qui-n’a-rien-à-voir-avec-les-musulmans. Mais que les fans de Richard Miller (MR) se rassurent : cette fièvre retombera, le soir des élections d’octobre 2018.

Commentaires