Print Friendly

La Saint-André tombe le premier jour de l’Avent (30 novembre) : c’est le point le départ des festivités de Noël et le commencement de la fin de l’année liturgique. 

Saint André sur la croix
Le Saint à l’abondante barbe blanche, regarde vers le ciel, tandis que des angelots tournoient autour de sa tête. Un ange pose sur sa tête la couronne du martyre pendant que des anges musiciens, assis sur des nuages, lui font entendre la Musique Céleste.

Apôtre et martyr chrétien

André est le Premier des appelés par le Christ-Roi à le rejoindre et le suivre. Plus tard, après l’ascension de Jésus, à l’occasion de la Pentecôte, l’Esprit Saint demande aux disciples du Christ l’Evangelisation à travers toutes les nations. André se rend donc en Grèce afin d’accomplir sa destinée. Il est capturée et crucifié à Patras (Nord de la péninsule du Péloponnèse) sur une croix en X sous le règne de l’ignoble empereur Néron. Il devient le saint patron de la Russie comme de l’Écosse. La croix de Saint-André se retrouve d’ailleurs  sur le drapeau de l’Écosse puis sur l’Union Jack qui symbolise depuis le XVIIe siècle l’union de l’Angleterre et de l’Écosse.

Dans la tradition chrétienne, Saint André est le patron des pêcheurs. Il est aussi celui des amoureux, à qui les croyants s’adressent pour avoir la chance de mettre au monde des enfants.

Bertrand ROCHETTE

Commentaires