Print Friendly, PDF & Email

L’évangile de la religion Climat est sorti en librairie. Son nom : Scènes de Coeur – Notre Vie pour le Climat.

Il est signé Malena Ernman, la mère de Greta Thunberg. Pas opportuniste pour un sou, Malena espérait que ce livre servirait sa propre gloire et avait mis sa propre photo en couverture. L’éditeur a promptement remplacé le cliché par une photo de Greta – fifille ferait-elle mieux vendre que maman ?

Les évangiles chrétiens nous apprenaient que Jésus marchait sur l »eau. L’évangile Climat nous révèle que Greta voit le CO2 à l’oeil nu ! Sans vouloir tomber dans le trivial, nous déconseillons à notre sainte suédoise de se promener près d’un vert pâturage où batifolent des vaches souffrant de flatulences. La pauvre risquerait le burn out ophtalmique.

A en croire maman Thunberg, Greta fait encore plus fort que Superman et ses rayons X détectant les catastrophes.

Comme vous le constatez, l’imposture climatique inspire tous les charlatanismes. A quand la vente d’un morceau de tresse de Greta ? Un grain de riz malencontreusement tombé de Sa bouche ? A quand la mise aux enchères d’une de Ses chaussettes tricotées par une admiratrice ? Et qu’attendent les instituts météorologiques pour décorer leurs locaux d’un portrait de la Sainte ? Voire de conserver religieusement une relique – le texte d’un discours, écrit par une agence de communication, par exemple ? Ou un mouchoir (en coton bio) avec lequel elle aurait essuyé ses larmes, lors de son récent passage au parlement européen ?

L’imposture « Climat » tombe dans le grotesque, sans que les bobos s’en aperçoivent. C’est pourtant eux – et nous – qui paieront le facture du supposé changement climatique… 

A.D.

Commentaires