Print Friendly, PDF & Email
Les Démocrates ont perdu l’avantage qu’ils possédaient pour les élections de mi-mandat de novembre 2018 au Congrès, selon un nouveau sondage POLITICO/Morning Consult.

Même si les dernières semaines ont vu l’écart se réduire, après que la population américaine ait compris, malgré la désinformation des médias, que la réforme fiscale était une vraie baisse des impôts généralisée, et une libération des capacités d’embauche des entreprises, c’est tout de même la première fois depuis le mois d’avril que les Républicains prennent le dessus.

Et ce qui va mettre du poil à gratter dans les costumes transpirant la sueur et l’inquiétude des journalistes qui n’ont pas réussi à faire détester Trump autant qu’eux le détestent, est que la cote d’approbation du Président Donald Trump est également en hausse de 4 points par rapport à décembre : il y a de plus en plus de gens qui approuvent le président et de moins en moins qui le désapprouvent.

  • 39 pour cent des votants disent qu’ils voteront Républicain pour les élections au Congrès dans leur district, tandis que 38 pour cent voteront pour le candidat démocrate. Près d’un quart des électeurs, soit 23 %, sont indécis. Mais ces chiffres doivent être nuancés du fait que l’échantillon de Démocrates interrogés est plus important que l’échantillon de Républicains, ce qui laisse supposer que le chiffre réel se situe certainement dans les 43 pour cent pour les Républicains et non 39.
  • Parmi les électeurs indépendants, 26 pour cent voteraient Démocrate, 25 pour cent Républicain et près de la moitié, 49 pour cent, sont encore indécis.

Ne voulant surtout pas vous priver d’une autre bonne nouvelle qui va agacer les extrémistes de la presse, la nouvelle année a également offert un autre rebondissement pour Trump : 48 pour cent des électeurs approuvent son travail en tant que président, selon Rasmussen, tandis qu’en chœur les médias qui décidément marchent à côté de leurs pompes et ne comprennent plus du tout le monde autour d’eux, continuent de dire que c’est un incapable.

Et pour donner des crises d’urticaire à la gauche progressiste qui ne voit le monde qu’avec les frontières des pays occidentaux grandes ouvertes, nous sommes 72% à considérer que l’immigration sans fin et sans contrôle est une stupidité à laquelle il faut mettre fin, et à approuver le programme d’immigration du président selon un sondage CBS publié le 31 janvier dernier.

Jean-Patrick Grumberg

Source: https://www.dreuz.info/2018/02/15/sale-temps-pour-les-medias-la-cote-de-trump-est-en-hausse/

Commentaires