Print Friendly, PDF & Email

Très satisfaite d’elle-même, la RTBF a révélé les résultats d’un sondage… organisé pendant les vacances de Pâques. Cela réduit singulièrement l’échantillon des sondés. La manipulation est complète, évidente, grossière. Voici pourquoi.

A la démonstration de Mischaël Modrikamen, Président du Parti Populaire, ajoutons quelques réflexions.

A quoi peut bien servir ce sondage très contestable ? Il sert surtout la RTBF et lui permet de démontrer qu’elle a raison d’organiser la propagande d’Ecolo et du PTB.

D’ordinaire, un sondage prétend refléter l’air du temps, l’humeur de la population. Dans ce dernier cas, il s’agit d’indiquer au bon peuple comment il doit voter. Les avancées d’Ecolo et du PTB sont présentées comme des fatalités auxquelles personne ne peut échapper. Dès lors, à quoi bon apporter son soutien aux partis dont la RTBF n’assure pas la promotion, comme on le ferait pour un dentifrice ou une poudre à lessiver ?

N’oublions pas que la RTBF n’existe que grâce à notre argent ! Elle devrait refléter toutes les opinions répandues dans la population. En réalité, elle est devenue la chasse gardée du gauchisme le plus crasse. Ses « journalistes » ne sont plus que des agents de propagande gauchécologiste.

Il fut un temps où l’on disait « la télévision est une fenêtre ouverte sur le monde« . La RTBF a fermé cette fenêtre ; elle nous enferme dans le cloaque de la désinformation. Elle se situe bien dans la droite ligne de la Pravda et de Propagande Abteilung.

Le Parti Populaire s’engage à supprimer les 600 millions d’euros annuels, alloués à la presse – le contribuable n’a pas à payer des usines à mensonges, à la botte de l’obscurantisme de gauche verdâtre.

D.K.

 

 

 

 

 

Commentaires