Print Friendly, PDF & Email

Mauvaise semaine pour la Ligue des Imposteurs. En France, il est maintenant prouvé que le « scandale Theo » (un jeune qui avait accusé les policiers de l’avoir sodomisé) relevait d’un mensonge grossier. Encore une fois, l’ancien président Hollande n’avait pas hésité à salir la réputation de la police, et on ne compte plus les pipoles exprimant leur indignation. Ils auraient mieux fait de se taire… Mais scénario en Belgique : le tam tam autour des Soudanais « torturés » à leur retour dans leur pays relevait, lui aussi, du mensonge organisé. Quand va-t-on arrêter de subsidier la Ligue des Droits de l’Homme, le MRAX et autres officines de dénigrement de la Belgique ?

Il faudra aussi demander des comptes à tous les menteurs qui s’en sont donné à coeur Pirette. Photo: Fred GuerdinPhoto: JJ Georges

joie, à propos des Soudanais « torturés ». Si nos souvenirs sont encore frais, des ONG avaient prétendu avoir rencontré des « torturés » et s’étaient empressées de diffuser des « témoignages » bouleversants. C’étaient des mensonges – on ne punit plus les menteurs ?

Alexis Deswaef, le gourou de la Ligue des Droits de l’Homme, et autres bobos plus ou moins subsidiés ou simplement accros au politiquement correct (François Pirette, les frères Dardenne – nos photos) avaient lancé des campagnes anti-Francken, « exigeant » sa démission, fustigeant l’action du gouvernement Michel… qui, en réalité, a régularisé plus d’illégaux que ne l’avait fait le gouvernement Di Rupo ! A l’époque, on n’avait pas entendu la Ligue des Droits de l’Homme, ni Amnesty International. Bizarre, non ?

Il faudra demander des comptes à tous ces menteurs qui mènent un combat anti-belge

Une enquête menée par le Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides (CGRA) conclut, après enquête, qu’il n’existait aucune preuve de « tortures » subies par les rapatriés soudanais. Une belle claque à tous les « humanitaires » à géométrie variable – on ne les entend pas sur les massacres de Kurdes par l’armée turque d’Erdogan, pas plus que sur le sort affreux réservé aux Chrétiens au Moyen Orient et ailleurs. Bizarre, non ?

Mais aux yeux d’Alexis Deswaef, l’enquête du CGRA ne suffit pas. A peine si on ne met pas en doute l’honnêteté des enquêteurs. Dans un communiqué de presse, daté du 9 février, la Ligue des Droits de l’Homme saisit l’ONU et demande au rapporteur spécial des Nations unies contre la torture de mener une nouvelle enquête internationale. On voudrait insinuer que le CGRA a menti qu’on ne s’y prendrait pas autrement.

Cela permet aux bobos gauchistes d’ajouter une couche à l’exécrable réputation de la Belgique à l’étranger. Et c’est avec une association payée avec l’argent des contribuables belges que cela arrive !

Dans son programme, le Parti Populaire a inscrit la remise en cause de tous ces subsides qui, dans le cas des « torturés » soudanais, n’ont subsidiés que des mensonges, des affirmations bidons et suscité des manifestations inutiles, mais qui elles aussi coûtent à la communauté par la mobilisation des services d’ordre.

Arrêtons la récréation des inutiles !

A.D.

Commentaires