Print Friendly, PDF & Email

Sans les centrales nucléaires, votre facture d’électricité va bondir de 50 %. Un expert confirme l’article du Peuple et le contenu du programme du PARTI POPULAIRE.

Le 10 avril, nous écrivions :

« Demain, on consommera gratis » : c’est à peu de choses près le discours Ecolo, relayé benoîtement par les partis traditionnels, qui n’ont jamais eu de vraie politique énergétique pour la Wallonie et Bruxelles. On a subi l’arnaque des panneaux solaires, initiée par Ecolo… au détriment des utilisateurs. Les bénéfices promis se sont transformés en explosion des factures.

On attend les conséquences des éoliennes, improductives dans une société comme la nôtre où l’on se dirige vers le tout à l’électricité. Seule solution : conserver les centrales nucléaires existantes et lancer un programme de construction de centrales de la 4ème génération. Mais là, ça coince.

Les gouvernements successifs, à couleur socialiste ou libérale, ont littéralement trahi les intérêts du citoyen. Nous nous retrouvons avec le kilowatt heure le plus cher d’Europe occidentale. La raison ? Nos centrales n’ont pas été entretenues et tombent en panne plus qu’à leur tour. Mais tout le secteur de l’électricité a été bradé à des sociétés étrangères, qui établissent les prix, organisent la menace de coupures d’approvisionnement et viennent pomper l’argent du contribuable belge.

NOUS EN SOMMES VENUS à DEVOIR ACHETER NOTRE ELECTRICITE A L’ETRANGER, QUI NOUS SERT SEULEMENT S’IL A PU SATISFAIRE SON PROPRE MARCHé ET SI NOUS ACCEPTIONS DES PRIX SURFAITS !

Le lobby des éoliennes (des Américains et des Chinois qui font des affaires en or) se sont servis des Ecolos pour défigurer nos paysages, mettre la santé des riverains en danger, sans compter toutes les autres nuisances : le bruit, le péril pour les oiseaux ainsi que la pollution des éoliennes dès qu’elles deviendront obsolètes.

L’éolien est un leurre. Avec 1.098 éoliennes installées (866 sur terre, 292 en mer), la Belgique est le 13ème producteur d’énergie éolienne en Europe (chiffres divulgués par

Eurostat). Mais cela ne représente que 7 à 8 % de nos besoins énergétiques, selon l’Agence internationale de l’Energie. Le chiffre est imprécis parce que les Région, notamment la Wallonie, refusent de donner des chiffres de production précis. Et vive l’arnaque !

 

Il ne fait pas de doute que l’éolien coûte cher (achat, installation, entretien) et ne suffira jamais à satisfaire tous nos besoins en électricité. Même l’asbl Apere, dans on Observatoire éolien doit le reconnaître : 2017 fut « peu venteux », ce qui entraîna une chute de la production d’électricité éolienne ! Dommage pour les parcs d’éoliennes, qui coûtent l’équivalent d’un pont. En 2013, selon le Médée (Maîtrise Energétique Des Entraînements Electriques), le coût de production d’un parc éolien est de 84,1 millions d’euros.

ECOLO EST LE VOYAGEUR DE COMMERCE DU BUSINESS DES EOLIENNES

Selon des sources policières, des enquêtes sont menées actuellement pour établir si les partis écologistes européens n’ont pas joui d’un financement secret par des producteurs d’éoliennes. C’est dire combien les enjeux sont énormes et que là où il y a de l’argent, le graissage de patte n’est pas loin.

Il y a pourtant une solution simple pour notre sécurité énergétique : la construction de nouvelles centrales nucléaires de 4ème génération. C’est la solution préconisée par le PARTI POPULAIRE.

LES CENTRALES 4èME GENERATION SONT SANS DANGER D’EXPLOSION, SANS DANGER DE POLLUTION ET ELLES PEUVENT UTILISER LES DECHETS DES CENTRALES PRéCéDENTES. POURQUOI NOS GOUVERNEMENTS N’EN VEULENT-ILS PAS ?

La raison principale est que les gouvernements ne maîtrisent pas les dossiers. Ce fut le cas pendant 30 ans de gouvernance par des partis traditionnels.

Nos ministres se laissent aveugler par le terrorisme intellectuel des Ecolos, dont le discours

catastrophisme mais mensongers passe bien dans le public. Par médiocre calcul électoraliste, les partis traditionnels n’osent pas tenir tête à Ecolo et passent sous leurs fourches caudines.

La conséquence de cette lâcheté politique, c’est que le prix de notre électricité ne constituera pas un doublement de notre feuille d’impôts, mais bien un triplement, voire un quadruplement !

Dans ses propositions, le PARTI POPULAIRE propose de conserver les centrales nucléaires et de les remplacer progressivement par des centrales nucléaires de 4ème génération. Cela nous assurera une électricité pas chère, accessible à tous les budgets des familles. Et nous ne connaitrons pas de coupures d’électricité !

A.D.

Commentaires