Print Friendly, PDF & Email

Bien qu’ils aient toujours relayé la fable « Le Parti Populaire, parti d’extrême droite » et qu’ils aient respecté à la lettre l’interdiction d’antenne de Michaël Modrikamen, ordonnée par Philippe Delusinne, patron de RTL Belgium, Le Peuple tient à marquer son soutien aux 88 travailleurs licenciés.

Cette coupe sombre dans le personnel s’organise de manière particulièrement inhumaine : chaque jour, on appelle quelques-unes des victimes pour leur annoncer la triste nouvelle. On imagine le stress que cela doit engendrer chez ces personnes, dont la plupart ont donné plusieurs années de leur vie et leur talent à l’entreprise…

Il n’est pas impossible que le dernier à monter dans la charrette des licenciements soit… Philippe Delusinne, le patron lui-même ! En effet, les bénéfices de RTL Belgium sont en chute libre depuis 2017, ce que les patrons allemands ne doivent pas apprécier.

Mais cela n’arrangera pas les affaires du personnel licencié, qui aura de la peine à retrouver du boulot dans un marché audiovisuel belge en pleine crise…

Commentaires