Print Friendly

Chez les politiques, il faut souvent chercher le papa… et on trouve des tas de connections, de solutions népotiques, dans lesquelles le Fils ou la Fille De (FFD) a obtenu une « belle place » grâce à papa et « au parti ». Les exemples abondent, à commencer par la carrière-éclair de Charles Michel, fils de Louis, à la tête du pays. 

Dans le cas du nouveau Ministre des Pouvoirs locaux wallons, Pierre-Yves Dermagne , il est intéressant de savoir qui est le père, même si son fils, formé au cabinet d’avocat de « papa » à Rochefort, rue de Behogne, n’a pas nécessairement les brillantes idées de son géniteur. En tout cas, le fils, Pierre-Yves est violemment anti-israélien comme le père, et l’a prouvé comme député, en cherchant à empêcher une mission économique wallonne en Israël.

Pierre-Yves Dermagne, le jeune avocat cumulard PS, a joué la montre pour protéger ses camarades du PS dans les intercommunales (voir notre article). Il est donc un peu « osé » dans le chef de Di Rupo de présenter ce jeune homme comme Monsieur Propre.

Le père Dermagne, Jean-Maire, a été l'avocat de Dieudonné et fréquente la clique gauchiste qui participe au pouvoir dans ce pays
Le père Dermagne, Jean-Marie, a été l’avocat de Dieudonné et fréquente la clique gauchiste qui participe au pouvoir dans ce pays

Mais ce qui est amusant, c’est de voir quelle est la personnalité très forte du père Dermagne, Jean-Marie.

C’est un avocat (Ligue des droits de l’homme, Syndicat des avocats pour la démocratie et Comité national des gens du voyage), un activiste d’extrême-gauche qui considère notamment Israël comme un « état fasciste », appelle régulièrement au meurtre des gens de droite sur son mur Facebook, cite Robespierre avec amour, traite Bruel (le chanteur) de petit scélérat et fréquente la bande de gauchos et d’imprécateurs qui font la loi dans les média; le « journaliste » belge Manuel Abramowicz (RésistanceS.be), Jean-Jacques Jespers (ex-RTBF), Hughes Lepaige ou l’écologie politique.

Screen Shot 2017-01-27 at 11.10.40L’avocat Jean-Marie Dermagne trouve que « l’ennemi, on l’oublie souvent, ce n’est pas le musulman, ça reste le bourgeois », et il réclame donc « la taxation maximale des héritages ».

Le flamboyant gauchiste Jean-Marie a engendré le parfait petit apparatchik bien propre du PS, qui remplace Calimero Furlan au gouvernement wallon. Avec un peu de chance, Pierre-Yves n’aime pas les idées de son père. On sait déjà qu’il aime cumuler les mandats rémunérateurs… C’est donc un socialiste normal.

C.T.

Commentaires