Print Friendly
Dépêche de l’AFP reprise par les médias : « Trois Israéliens tués (pour ne pas dire assassinés) en Cisjordanie (pour ne pas écrire le vrai nom Judée qui relie la terre aux juifs) par les tirs d’un Palestinien près d’une colonie » (ce qui atténue d’emblée sa responsabilité)

Voici le texte de la dépêche et mes commentaires. Les parties en gras sont de moi pour montrer la manipulation.

« Un Palestinien armé a ouvert le feu sur des Israéliens près d’une colonie de peuplement en Cisjordanie [idem] mardi, tuant trois d’entre-eux, avant d’être abattu, a annoncé la police israélienne.

«Un terroriste qui avait atteint la porte arrière de (la colonie de) Har Adar a tiré sur les forces de l’ordre sur place», a précisé le communiqué de la police.

«Trois Israéliens ont été tués, un autre a été blessé dans l’attaque» et l’assaillant a été «neutralisé par les forces de sécurité», a-t-on précisé. [c’est fou ce qu’il y a comme guillemets quand il s’agit d’Israéliens: c’est pour vous inciter à comprendre que c’est la version israélienne, mais vous pouvez penser autrement …]

La police a indiqué plus tard que le Palestinien avait succombé à ses blessures. Le blessé israélien a pour sa part été transféré à l’hôpital Hadassah à Jérusalem et son état a été qualifié de grave, selon cet établissement. [Petit nègre qui évite de dire simplement « grave », car le lecteur risquerait de le croire].

Depuis octobre 2015, Israël, Jérusalem et les Territoires palestiniens occupés [ce sont des territoires disputés] sont en proie à des violences sporadiques qui ont causé la mort d’au moins 295 Palestiniens ou Arabes israéliens, 50 Israéliens, deux Américains, deux Jordaniens, un Erythréen, un Soudanais et une Britannique, selon un décompte de l’AFP. [Même niveau : on veut vous faire comprendre que parfois, des Israéliens ouvrent le feu sur des Palestiniens -juste pour le plaisir d’en tirer un ou deux- et parfois les Palestiniens lancent une attaque…  pour lesquelles les justifications sont prêtes]

La meilleure partie :

La plupart des Palestiniens tués sont les auteurs ou auteurs présumés d’attaques anti-israéliennes, commises pour un grand nombre à l’arme blanche [les pauvres, ils ne peuvent même pas s’acheter une arme plus meurtrière] par de jeunes gens isolés. [= qui n’ont rien à voir avec le Hamas et l’AP, mouvements si pacifiques].

MIREILLE VALLETTE

Source: https://www.dreuz.info/2017/09/26/trois-israeliens-tues-decryptage-des-manipulations-de-lafp/

Commentaires