Print Friendly

Durant ce mois de février aux Etats-Unis, on a pu comptabiliser sur l’ensemble des entreprises américaines, la création de 298.000 nouveaux emplois alors que les chiffres des analystes en prévoyaient au mieux approximativement 190.000.

On peut voir sur le « ADP National Employment Report » que 8.000 emplois ont été créés dans le secteur minier, 38.000 dans le secteur des soins de santé, mais également 193.000 emplois dans les secteurs du service, dont 66.000 dans le secteur de la construction.

Nul doute que le fait que Donald Trump ait promis des programmes de rénovation pour l’infrastructure vieillissante du Pays, ait menacé les entreprises américaines investissant au Mexique de taxes supplémentaires, y soit pour quelque chose, mais ce n’est pas tout.

Comme on peut le constater sur ce graphique de l’ADP, l’effet TRUMP est bel et bien là sur les deux premiers mois de son mandat.

Selon Ahu Yildirmaz, vice-président de l’ADP Research Institute, février 2017 a été un mois de croissance extrêmement forte pour l’emploi, avec une hausse comme il n’en a plus observée depuis des années. Déjà en janvier, 20.000 emplois supplémentaires par rapport aux prévisions ont été créés : 261.000 alors que les prévisions étaient de 246.000.

D’après Mark Zandi, économiste en chef chez Moody’s Analytics, les entreprises américaines sont en train d’anticiper des effets positifs tels qu’une simplification de la réglementation, une réduction des impôts, etc… Ce qui a pour effet de libérer ces sociétés de lourdeurs administratives, leur permettant une stratégie et une politique de recrutement beaucoup plus intense et agressive qu’à l’accoutumée.

C’est en somme, une simplification comme celle que propose le Parti Populaire chez nous. Idée d’ailleurs récupérée par le MR qui ne fait que l’appliquer timidement en aidant les PME uniquement sur le premier emploi créé (le PP propose les 3 premiers emplois).

Ces chiffres encourageants amèneront sans doute les experts américains à revoir à la hausse leurs prévisions pour les mois à venir, mais une chose est sûre : Le Président Trump avait déclaré avant son investiture, avec un peu trop d’assurance d’ailleurs selon les organismes de presse traditionnels : « Je serai le plus grand créateur d’emploi que Dieu ait jamais créé ». Et bien il semblerait qu’il soit sur la bonne voie !

M.B

Source : http://www.cnbc.com/2017/03/08/private-sector-jobs-february-2017-adp.html

Commentaires