Print Friendly

Les médias à la botte du PS n’en ont pas parlé. Au service de la vérité, Le Peuple n’aime pas les petits secrets. Dans le cas de la tuerie de Las Vegas, un détail semble avoir échappé à la journaille, pourtant friande de détails croustillantes.

Dans ses valises, Stephen Paddock transportait 3 fusils FN-15, sortis de nos usines de Herstal. Un cauchemar pour Paul Magnette (PS), ex-ministre-président, à la fois contre les armes en vente libre et pour leur fabrication en Wallonie…

L’autre point, passé sous les radars de la presse subsidiée, c’est oublier d’avoir classé Paddock parmi les déséquilibrés. S’il avait appartenu à une des communautés sacrées et intouchables, le tueur se serait retrouvé dans la catégorie des honnêtes djihadistes frappés d’une seconde de folie. On n’a pas qualifié Paddock de « tueur présumé », comme on l’a fait pour le tueur musulman du Musée juif de Belgique, alors que les caméras de surveillance ne laissaient aucun doute sur sa culpabilité. Etrange, non ?

Le fait est que, pour agir comme il l’a fait, Paddock devait être sérieusement déséquilibré et même totalement largué. Ce qui explique l’usage qu’il a fait de ses armes. Ce ne sont pas les armes qui sont folles, c’est éventuellement celui ou celle qui les tient !

Une preuve de la maturité de l’immense majorité des détenteurs d’armes, c’est que, même aux Etats-Unis, une majorité de 70 % se prononce en faveur de règles strictes pour l’attribution de permis de port d’arme. Même pourcentage pour le contrôle du nombre d’armes achetées par une même personne.

Mesures un peu plus sensées que la loi Onkelinx. Grâce à elle, seuls les malfrats sont encore armés. Et ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir une arme à feu transforment un couteau de cuisine en engin de mort. Ce qui montre bien que ce sont de vrais déséquilibrés, prêts à passer à l’acte, sous n’importe quel prétexte.

Il est donc ridicule, comme le fait la presse subsidiée, de réclamer des lois plus contraignantes encore pour désarmer le citoyen honnête.

A ce propos, le Parti Populaire a rendu publiques ses propositions sur la détention d’armes et sur le changement indispensable de la législation belge. Demandez le programme !

Commentaires