Print Friendly, PDF & Email

Nous n’allons pas revenir sur les frasques de Jamal Ikazban (PS), chef de l’opposition socialiste au conseil communal de Molenbeek-Saint-Jean. Nous les avons suffisamment évoquées dans l’article Un député PS fait le signe des Frères Musulmans lors d’un ralliement pro-palestinien. Mais certaines sources affirment que ce « type bien », selon Laurette Onkelinx (PS), ferait l’objet d’une fiche S, en France.

C’est ce que l’on apprend  notamment sur la page Facebook de Merry Hermanus. Extrait : « Jamal Ikazban, « Un homme bien ! » vraiment ? Un ami français ayant lu mon bloghermanusinfo.worpress.com) me signale qu’en France Monsieur le député Ikazban serait classé S« .

En France, il s’agit d’une fiche signalétique dont l’intitulé « S » est l’abréviation de Sûreté de l’État. Dans ce fichier, géré principalement par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), se retrouvent, entre autres, des terroristes, notamment des proches de la branche militaire du Hezbollah, des Frères musulmans, du Hamas, organisation terroriste, selon l’ONU et l’Union Européenne.

A plusieurs reprises, et encore récemment, ce 14 mai, Ikazban a voulu afficher sa sympathie, sinon ses liens, avec les Frères musulmans, en exhibant le signe de ralliement de ce groupe qui a inspiré les attentats djihadistes.

Cette exhibition a fait l’objet d’un simulacre de rappel à l’ordre par le PS, qui s’est empressé de confirmer Ikazban à la place où il ramasse des voix musulmanes extrémistes en faveur du PS.

Ce vaudeville n’étonnera personne, quand on connaît le liens de Catherine Moureaux (PS) et de son compagnon (PS et président du MRAX) avec la mouvance musulmane extrémiste turque, financée par le « calife » Erdogan. Une mouvance qui partage les objectifs des Frères musulmans : l’islamisation de l’Europe et l’application de la charia.

Rien que des « types bien » et des « meufs bien » au PS…

Commentaires