Print Friendly, PDF & Email

1361693331-protest-to-boycott-israeli-products-in-dublin_1822332

Après être passée à 40 contre 0 par le vote du Sénat de l’Etat d’Illinois aux Etats Unis, une loi, qui interdit aux puissants fonds de pension d’Etat d’investir dans les sociétés qui boycottent Israël, a été approuvée à l’unanimité par la Chambre des Représentants.

La loi a été votée hier mercredi, apprend-on, par le comité de la Chambre de Représentants par 10 voix contre 0 et doit maintenant être présentée devant les deux chambres du Congrès.

Double vote à l’unanimité, les citoyens de l’Illinois peuvent être fiers de leur soutien indéfectible à Israël.

La loi impose aux fonds de pension d’Etat de retirer de leurs portfolios toute société qui boycotte Israël et elle dérive d’une règlementation qui interdit d’investir dans les sociétés étrangères qui ont des liens commerciaux avec l’Iran, le Soudan et de nombreux autres pays connus pour leur violation des Droits de l’homme.

Dans un communiqué, le B’nai B’rith International a “applaudi les citoyens de l’Illinois et leurs représentants pour avoir pris une position ferme contre un mouvement ancré dans l’antisémitisme, dont l’action entrave le processus de paix et s’oppose à tout dialogue entre Israël et les Palestiniens.”

L’Etat de l’Indiana et du Tennessee ont également voté des résolutions – non contraignantes contrairement à l’Illinois, contre le boycott d’Israël.

Le principal ennemi occidental d’Israël, donc des Juifs, reste l’Europe qui a voté des lois de boycott et de discrimination contre les produits manufacturés en Judée Samarie.

C’est aussi l’Europe qui s’obstine à appeler la Judée Samarie, Cisjordanie (une appellation qui a existé 19 ans), pour effacer les liens historiques qui existent entre les Juifs, la Judée et la Samarie.

C’est encore l’Europe qui finance les ONG installées en Israël pour fabriquer de faux dossiers à charge contre les Juifs. Ils sont ensuite transmis aux médias européens qui s’en régalent sans s’embarrasser de vérifier.

Jean-Patrick Grumberg Dreuz.info.

 

Commentaires