Print Friendly, PDF & Email

Ce petit âne, revêtu d’un drapeau israélien n’a plus que quelques minutes à vivre. Il sera battu à mort puis brûlé par les fidèles de la religion de paix et d’amour. Une préfiguration de ce qui pourrait se passer en Belgique si le parti Islam parvenait, avec la complicité des partis traditionnels, à nous imposer la charia.

Cette photo est récente : elle date du 6 avril 2018. C’est une des manifestations accompagnant l’opération du « Grand Retour », lancée par les islamistes de la bande de Gaza – des Arabes, dont aucun état arabe ne veut et qui n’ont aucune racine en Israël !

Une certaine presse a voulu nous émouvoir avec les incidents et les morts à la frontière entre Gaza et Israël, le 30 mars dernier. Encore une fois, on nous a fait le coup des « innocents » tués par les « sanguinaires » soldats israéliens. C’est évidemment un mensonge, répandu par les collabos des nazislamistes.

LES « INNOCENTS » TUES A GAZA ETAIENT, EN REALITE, DE DANGEREUX TERRORISTES, QUI AVAIENT DEJA DU SANG SUR LES MAINS.

En voici la preuve : les « innocents » qui ont trouvé la mort, ne sont pas n’importe qui. La

liste des « innocentes victimes » a été publiée par les nazislamistes de Gaza eux-mêmes. Nous avons ajouté les occupations de ces « innocents », publiée par le ministère israélien de la Défense.

Il s’agit de : Massab Salul (branche militaire du Hamas, organisation terroriste, dénoncée par l’ONU), Sari Abu ‘Odeh (activiste militaire du Hamas), Jihad Farina (commandant militaire d’une branche du Hamas), Ahmad ‘Odeh (militant activiste du Hamas), Mahmoud Rami (activiste du Hamas), Hamdan Abu ‘Amseh (militant activiste du Hamas), Muhammad Abu ‘Amru (expert du Hamas dans la construction de tunnels), A’ Fata ‘Nabi (activiste militaire du Hamas), Ibrahim Abu Sha’er (activiste du djihad global), Jihad Zuhair Salman Abu Gammous (activiste des brigades des « martyrs d’Al-Aqsa). En un mot comme en cent : tous ces « innocents » étaient de dangereux terroristes, membres d’organisations tout aussi terroristes !

C’est bien la preuve que l’on nous ment à propos des « innocents palestiniens ». Et il faut oser le dire : on nous ment à propos de l’islam. C’est bien cette religion qui est le vrai problème. Et il faudra se demander si elle a sa place en Wallonie et à Bruxelles…

LA VRAIE QUESTION EST : L’ISLAM A-T-IL SA PLACE EN WALLONIE ET A BRUXELLES ?

Depuis sa création, en 2009, le PARTI POPULAIRE a combattu l’islamisme rampant qui s’est insinué en Wallonie et à Bruxelles, avec la complicité des partis traditionnels : PS (repaire à négationnistes, antisémites et élues voilées), CDH (auteur des « accommodements raisonnables » qui ont permis l’introduction de l’islam dans les programmes scolaires), Ecolo (sympathisants et sympathisants de la cause terroristes palestinienne), MR (le grand laisser-faire, des paroles, jamais des actes), DéFI (caniche du PS).

Pour avoir pris des positions courageuses, le PARTI POPULAIRE a essuyé les insultes des partis traditionnels (notamment les insultes de Philippe Moureaux, grand artisan de l’islamisation de Bruxelles et de la Wallonie). IL N’A PAS FAIBLI ! La photo de cette page le prouve.
Comme nous le disions par ailleurs, LE PARTI POPULAIRE EST LE SEUL REMPART CONTRE L’ISLAMISATION DE LA WALLONIE ET DE BRUXELLES.

D.K.

Commentaires