Print Friendly

C’était la Journée des Droits de la Femme, mercredi dernier et le Sénat a voulu célébrer l’événement. Jusque là, très bien. Un groupe d’étudiantes était invité, et surprise pour les observateurs: on a diffusé à tue-tête de la musique arabe et le nombre de voilées était remarquable dans l’hémicycle! Sur la photo vous en comptez 6 mais il y en avait d’autres. Et bien sûr, aucune mesure de sécurité dans les locaux du parlement.

Christine Defraigne, présidente du Sénat, est la politique la mieux payée du pays, pour ne rien faire. Cette donneuse de leçons du MR a donc organisé une Journée des Droits de la Femme au Sénat. Elle avait invité Marie-Christine Marghem (MR également) à cette petite fête.

Le CDH avait fait entrer la première voilée dans un parlement européen. Voilà maintenant le brillant message de la diversité que défend le MR partout où ce parti le peut.

Christine Defraigne, otage de la propagande du régime iranien. Même la femme qui est à la plus haute fonction en Belgique, fait allégeance à l’islam. Soumission.

Christine Defraigne a déjà montré qu’elle était prête à tout pour exister. Lors d’un séjour en Iran l’an passé, la présidente du Sénat, députée wallonne et conseillère communale de Liège (Cumuleo – bonjour le cumul et surtout vachement rentable!) y avait porté le voile islamique pour rencontrer le président Hassan Rohani et Shahindokht Molaverdi, vice-présidente iranienne voilée bien sûr, chargée des femmes et des affaires familiales.

Christine Defraigne s’était fait allumer par Le Peuple, critiquer par le Parti Populaire, mais aussi par beaucoup de femmes de tous bords, outrées de voir jusqu’à quelles compromissions on peut aller au MR…

Andrée Budinger, la conseillére communale (PS) de Seraing, avait dénoncé notamment dans un message Facebook, l’attitude de Defraigne.

« Madame Defraigne voilée … une présidente du Sénat de notre pays démocratique qui s’abaisse à une telle ‘pantomime’. Je pense Madame que vous n’avez pas compris que si le président accepte de poser pour une photographie avec vous voilée, c’est son message de toute puissance qu’il fait passer au monde occidental. Vous êtes un ‘trophée’ Madame qu’il expose au monde entier: Voyez comme on arrive à soumettre la femme occidentale, présidente de la plus haute instance du pays et Belge qui plus est« , s’était indignée la conseillère PS.

Le Vlaams Belang, puis la NVA s’étaient également engouffrés dans la brèche pour s’attaquer à ce qu’il considèrent comme « un doigt d’honneur aux femmes, à savoir les femmes iraniennes ».

Bravo à Christine Defraigne pour sa présidence « créative » du Sénat!

C.T.

WomenAgainstIslam ‪@WomenAgainst1

‪#Belgian#Senate President Christine Defraigne sells out rights of European women in Tehran, wearing a #Hijab

 

 

Commentaires